Je rentre à ma maison

Joie, bonheur et chocolat je suis de retour chez moi ! Ça doit t’en faire vibrer une sans toucher l’autre mais il n’empêche que moi je suis […]

The City by the Bay

San Francisco ou la ville qui te permet de te tonifier le mollet tout en travaillant ton bronzage ! Eh oui, San Francisco c’est une cinquantaine de […]

Oh rez gond

Bé voilà jsuis enfin arrivé devant le Pacifique ! Y fait beau, les vagues grondent et les mouettes chantent ! Bon ça reste un gros tas d’eau, froide […]

D’un océan à l’autre … ou presque

D’un océan à l’autre … ou presque Comme je me retrouve une fois de plus dans ma petite tente et qu’il fait suffisamment chaud pour que […]

Fée du soir bonsoir

Encore une fois il m'est arrivé un truc tellement dingue qu'il faut que je te raconte !
Je suis arrivé en fin d'après-midi à Cochrane en Ontario. Pour te faire une idée c'est la dernière ville la plus au Nord reliée à la route dans ce coin d'Ontario. Pour aller plus haut c'est soit en train, soit en avion, soit en caribou que ça se passe.

Faites du pouce !

Je me dois de te raconter ma première journée de pouce au Quebec d'une part parce que c'était une très bonne journée d'autre part pour remercier les personnes qui m'ont fait avancer. Réveil matin six heure, jme réveil comme une fleur chez Ju et Nat à Montréal. Direction la gare pour attraper le train de banlieue qui mène vers Sainte Hélène parce que sortir d'une ville de cette ampleur en stop c'est extrêmement compliqué surtout pour moi qui ai le sens de l'orientation d'un fer à repasser. Il fait froid mais beau, c'est bon signe, les bonnes journées commencent quasi systématiquement avec le soleil !

Mangez des pommes !

A y est, on a vu New York, usé ses trottoirs, subit son métro, admiré ses tours et aussi un peu fait chié les autochtones faut le reconnaitre. Ce qu’il faut savoir c’est que la visite de New York pourrait s’ajouter aux épreuves des Jeux Olympique. Eh oui, visiter une des plus grosses villes du monde ça fait bosser les fesseps aussi surement qu’arpenter les chemins du parc Forillon ! A cela vient s’ajouter le tas de gens qui y logent, plus le tas de gens qui visitent, plus le tas de voitures ce qui finit par faire pas mal de monde. Après le calme et la plénitude gaspésienne le contraste est garanti à 100% !

Regarde comme il fait beau

Et voilà, douane américaine passée. On a même réussi à faire sourire la douanière c’est te dire la beauté de la performance ! Mais comme on n’a pas suffisamment côtoyé les Etats-Unis pour que je t’en parle je vais me concentrer sur notre semaine gaspésienne puisque c’est là que je t’avais laissé.

On a commencé cet épisode en montant le camp de base pour quatre jours dans une auberge de jeunesse de Gaspé. Quand je te dis Gaspé je te parle pas du centre-ville. Parce que ce qu’il faut savoir c’est que les villes au Canada c’est pas la même sauce qu’en France !

Parc Forillon

C'est beau bordel !

Vers l’infini et plus loin encore

Je mets à profit les quelques heures de route qui séparent Québec de Gaspé pour te raconter un peu le début de la grande aventure.

Avec Olivier on a atterrit et retrouvé Nicolas à Montréal mercredi dernier (12/10). Après une rapide bise aux douaniers et un récuperage de sac nous voilà partit pour quatre jours d’exploration de la ville, ses monuments et ses rades. En un mot comme en cent, Montréal c’est chouette ! Déjà c’est pratique c’est tout carré du coup la prise en main s’en trouve simplifiée, ensuite c’est plein d’arbres ce qui rend la déambulation vraiment agréable, un peu de soleil là-dessus et on touche le bonheur du doigt ! Evidement ça donne un peu l’impression de se retrouver dans un film avec les feux, les grosses voitures, les buildings, les écureuils, toussa toussa mais on s’y fait vite. En revanche certain détails sont plus dépaysant comme les prix affichés sans les taxes, les tips/pourboire à ne pas zapper pour les serveurs ou les voitures de flics qui ont de l’allure, …